Sommée de censurer les médias russes, la plateforme Rumble désactive son accès en France

Lu sur RT France (RT étant censuré par la junte française et européenne, on peut le consulter en utilisant le navigateur Tor).

L’exécutif français voulait étendre à la plateforme Rumble sa censure des médias russes. Son CEO Chris Pavlovski a refusé de céder, bloquant l’accès à la plateforme aux utilisateurs français.

La plateforme de mise en ligne de vidéos Rumble a suspendu son accès en France le 1er novembre.

Son CEO Chris Pavlovki a fait savoir sur Twitter que le Gouvernement français avait demandé à Rumble de « bloquer les sources d’information russes ». Refusant de céder, la plateforme a riposté en désactivant entièrement son accès pour la France.

« Nous allons contester la légalité de cette demande [du gouvernement français] » a-t-il ajouté. « Les utilisateurs dont les opinions sont impopulaires sont libres d’accéder à notre plateforme suivant les mêmes conditions que nos millions d’autres utilisateurs », précise le communiqué de la plateforme.

Le gouvernement français a exigé que Rumble bloque les sources d’information russes.
Comme Elon Musk, je ne vais pas déplacer nos poteaux de but pour un gouvernement étranger.
Rumble va désactiver complètement la France (la France n’est pas importante pour nous)
et nous allons contester la légalité de cette demande.

Elon Musk : Certains gouvernements (pas l’Ukraine) ont demandé à Starlink de bloquer
les sources d’information russes. Nous ne le ferons que sous la menace d’une arme.
Désolé d’être un absolutiste de la liberté d’expression.

Chris Pavlovski a par ailleurs indiqué que la France n’était pas « essentielle » pour eux, représentant moins de 1% de ses utilisateurs. « Le peuple français, néanmoins, perdra l’accès à une large palette de contenus Rumble à cause des exigences de ce gouvernement », affirme toutefois le communiqué de la firme. « Nous espérons que le gouvernement français reviendra sur sa décision pour que nous puissions bientôt restaurer notre accès », conclut celui-ci.

Pavlovski a de surcroît revendiqué une « vision absolutiste de la liberté d’expression », mais aussi une filiation avec Elon Musk, le nouveau patron de Twitter. Ce dernier avait en effet refusé au mois de mars 2022 de bloquer les mêmes sources russes d’information de Starlink, contrairement à la demande « de certains gouvernements ».

Fondée en 2013, la plateforme Rumble comptait 78 millions d’utilisateurs en 2022.

Note de Mod-tot:

Quand on pense que pendant ce temps, les professeurs désamorcent les jeunes en leur faisant croire que nous sommes en démocratie, utilisant sempiternellement les exemples de « Poutine » et de la Corée du Nord – exemples qu’ils n’ont même pas vérifié par eux-mêmes mais qu’importe puisque les médias dont les profs (qui sont à 80% acquis à l’idéologie du pouvoir) s’abreuvent les valident. L’école n’est plus qu’un lieu de propagande qui ne délivre quasiment plus de connaissance mais que de la propagande fasciste, woke, multi-culturaliste, etc. C’est une grande catastrophe de ne pas déscolariser les enfants pour les remettre aux mains des ennemis du peuple que sont les profs.

Quoi qu’il en soit, j’avais fait un transfert de mes vidéos sur Rumble donc il va me falloir un certain temps pour trouver une nouvelle plateforme (qui ne sera pas Odysee qui a pris le parti de la collaboration avec la junte nazie).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *