J’ai honte pour vous, occidentaux!

Je ne vous ferai pas de long compte-rendu des célèbrations du 9 mai en Russie, à part un très bref résumé du discours du Président Poutine, et de la présence dans la partie militaire de quelques uns des atouts de la Russie.

Vladimir Poutine donc, en résumé

– Longtemps la Russie a exhorté l’Occident au dialogue. En vain, les pays de l’OTAN n’ont pas voulu nous entendre.

– La Russie a repoussé préventivement l’agression, c’était une décision forcée, opportune et la seule correcte.

– Les vétérans américains qui voulaient venir au défilé de la Victoire à Moscou se sont en fait vus interdire par les États-Unis de le faire.

« Nous honorons tous les soldats des armées alliées : les Américains, les Britanniques, les Français, les résistants, les braves soldats et partisans de la Chine, tous ceux qui ont vaincu le nazisme et le militarisme.

– Les militaires russes, au cours d’une opération militaire spéciale, se battent pour les habitants du Donbass et pour la sécurité de leur patrie.

–  « Vous vous battez pour la patrie, pour son avenir et pour que personne n’oublie les leçons de la Seconde Guerre mondiale. Pour qu’il n’y ait pas de place dans le monde pour les bourreaux, les escadrons de la mort et les nazis »

– L’Etat fera tout pour aider les familles des victimes, en particulier les enfants. Le décret correspondant a été signé.

Ceux qui prévoyaient un discours menaçant et offensif restent donc sur leur faim, les directives militaires ne se donnant bien entendu pas en public. Certains « experts » parlaient de « mobilisation » « face a la deroute des russes ». La meilleure reponse a ces stupidites a ete donnee par le Secrétaire général de l’OTAN : « L’offensive générale de l’armée russe dans le Donbass n’a même pas encore commencé. Les forces armées RF utilisent une quantité limitée de forces disponibles », a déclaré Stoltenberg.

Sur le plan militaire on a pu observer plusieurs matériels de pointe, quoiqu’en ont dit certains commentateurs occidentaux prétendant que seules des armes « obsolètes » avaient été présentées. Par contre les armes « secrètes » (par exemple à impulsion magnétique) n’ont pas été dévoilées 🙂

Voici donc 4 photos (mes photos de l’Armata ont été victimes d’une erreur de manip du photographe et ne sont donc pas publiées)

Robot de combat « Vikhr »

Iskander

S-400

Sarmat

Pour les passionnés, on trouve largement de quoi se renseigner sur internet.

La traditionnelle « Marche des Immortels » avec Vladimir Poutine a rassemblé quelques personnes dans toute la Russie et à Moscou… Voyez la vidéo ci-dessous!

Le but de mon article est plutôt de vous plaindre, vous occidentaux. Je note qu’en disant « vous » je m’adresse à la majorité des occidentaux, dont VOUS qui lisez ne faites, peut-être pas partie.

Oui, je vous plains. Et j’ai honte pour vous occidentaux qui d’un côté célébrez (le 8 mai) la victoire contre les nazis, tout en soutenant moralement et matériellement un régime devenu une résurgence du système nazi. Et qui ne s’en cache même pas!

Je sais parfaitement qu’en France, la bien-pensance traite de « nazis » tout opposant. Les patriotes sont des « nazis », LePen est un « nazi », Cyrano sans doute est aussi un « nazi » pour tous ces pauvres types. C’est pourquoi je suis toujours gêné d’employer ce terme quand je parle des raisons de la Russie d’être entré en Ukraine.

Et pourtant, ce sont bien des « nazis » qui sont au pouvoir en Ukraine, et les régiments Pravy Sektor et Azov (les 2 principaux mais il y en a d’autres) n’ont d’ailleurs pas de honte, ses membres affichent fièrement leurs convictions tant sur leurs armoiries que sur leurs corps avec des tatouages explicites.

Le président ukrainien Zelenski a d’ailleurs déclaré, « Je respecte Azov car ils défendent l’Ukraine ». Tout comme Hitler respectait les SS car ils défendent l’Allemagne. Dans un sens, si cela ne concernait que les ukrainiens, nous aurions pû dire que c’est leur problème: La Russie ne se veut pas le « gendarme du monde » comme les Etats-Unis qui, eux, n’ont aucun scrupule pour détruire les pays qui leur résistent. Mais il se trouve qu’une très grande partie des habitants d’Ukraine sont russes, et la Russie défend les Russes, où qu’ils se trouvent. Je ne détaillerai pas les points qui ont mené à cette intervention, cela a été fait à plusieurs reprises.

Et donc nous avons aujourd’hui, au nom d’une soumission au « gendarme du monde » qui rêve depuis 1945 de faire main basse sur la Russie, l’ensemble ou presque de l’Europe non seulement qui critique la Russie mais qui l’attaque tant financièrement que militairement. Car on a beau dire, livrer des armes à l’Ukraine c’est attaquer la Russie.

On voit donc le « pays des droits de l’Homme » livrer des armes aux nazis. Simplement. Ce soutient aux nazis est-il culturel? On se souvient en effet que la France a préféré se rendre – et collaborer activement – avec le régime nazi plutôt que de le combattre! Le siège de Léningrad, c’était en Russie. Paris, elle, a été déclaré « ville ouverte ». C’est une mentalité bien différente…

La France fut jadis le phare culturel et moral d’une grande partie du monde. C’est aujourd’hui une pétaudiere où règne une bacchanale totale, sombrant dans la folie sous les regards béats des français. L’ensemble de l’Europe suit la même voix, à part quelques exceptions.

Et quand je vois des polonais aujourd’hui attaquer le consul de Russie alors qu’il dépose des fleurs sur un monument à la mémoire de ceux qui sont tombés contre les nazis, j’en ai honte pour eux. J’en ai honte pour vous européens! Mais qu’êtes-vous devenus? Pour quoi sont donc morts vos pères et grand-pères? Peut-être bientôt irez-vous saccager leurs tombes puisqu’ils se sont battus contre ceux que vous idolatrez aujourd’hui? Plus rien ne m’étonnerait!

Vous ne le savez sans doute pas mais vos agissements sont le meilleur moyen pour non seulement souder encore plus le Peuple Russe, mais aussi pour vous faire haïr par le Peuple Russe. L’incompréhension que nous avons de vous concernant votre mode de vie, se transforme aujourd’hui en véritable haine alors que vous participez activement à tuer nos soldats. N’êtes-vous pas capables de comprendre comment ceci va, fatalement, se terminer?

N’imaginez pas un instant que nous abandonnerons notre combat. Nous ne le pouvons d’ailleurs pas, car il en va de notre survie! En continuant d’envoyer des armes à l’Ukraine non seulement vous participez à la destruction de ce pays car nos forces détruisent toutes les voies de communication, mais vous rapprochez le jour où nous dirons « c’en est assez, assez de morts, arrêtons ça maintenant ».

Et nous arrêterons ça… D’une manière dont vous n’avez pas la moindre idée… Personne au monde n’a connu avant ce qu’il se passera alors, et il n’y aura pas de retour en arrière possible.

N’êtes vous pas capable de comprendre ceci? C’est pourtant simple! Mais vous, européens et américains, alors que vos dirigeants vous entrainent dans l’abime, continuez à vivre comme si de rien n’était en manifestant « contre la Russie » et « pour les nazis d’Ukraine ».

J’ai honte pour vous! Honte, car vous soutenez ceux qui ont assassiné vos ancêtres! Honte car vous ne voyez pas ce qui est en train d’arriver. Honte car vous pensez que vous pouvez nous faire plier avec vos « sanctions », vos vols et vos armes.

Honte car vous ne comprenez pas que, nous battant pour la survie de notre Peuple et de notre civilisation, nous vaincrons finalement. Non pas parceque nous sommes les plus forts, mais parceque nous avons raison.

Boris Guenadevitch Karpov

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.