Discours de VLADIMIR POUTINE lors du Club de discussion Valdaï le 27 10 2022

Vladimir Poutine est intervenu le 27 octobre 2022 lors de la séance plénière du forum international annuel du club Valdaï intitulé « Un monde post-hégémonique : Justice et sécurité pour tous ». Le discours du président russe est suivi d’échanges qui portent principalement sur la redéfinition d’un monde multipolaire et sur les enjeux sécuritaires.

Traduction écrite de ce discours important de Vladimir Poutine ici.

On ne peut qu’être frappé par la force du propos, la puissance logique qui en ressort. Les critiques des médias français et occidentaux sont bien sûr lamentables et ne reposent jamais sur la moindre argumentation. Cela ne marche plus qu’avec la partie zombifiée de la population française, partie totalement dégénérée mais majoritaire de l’électorat qui nous mène vers la catastrophe par son manque de réflexion, nous ramenant par là à Arendt qui expliquait que ce qui caractérisait peut-être le plus fortement Eichmann était le fait qu’il ne réfléchissait pas et ne faisait qu’obéir.

Les benêts qui se croient éduqués et gobent les sempiternelles bobards de la junte qui tient la France font bégayer l’histoire : leur abrutissement, leur stupidité, sont la marque de la modernité. Tout cela va, bien entendu, très mal se terminer pour nous et ces individus de masse vont servir de chair à canon. Comment pourrait-il en être autrement quand on regarde les gesticulations à l’ONU du psychopathe que la junte à mis au pouvoir en France ? Face à la force tranquille et logique d’un Poutine se tient cet histrion immature sans vergogne et drogué qu’est Macron. Cet hurluberlu nous fout la honte à l’international où personne ne l’aime. Mais la masse débile qui compose une bonne partie de la population française n’ayant plus aucune idée de ce qu’est l’honneur, ça passe en France. Voici le commentaire qu’en fait le seul homme politique qui ait de l’honneur en France (avec Philipot peut-être. Et c’est d’ailleurs parce qu’il a de l’honneur qu’il ne sera jamais élu par la masse abrutie) : François Asselineau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *